Connaissances linguistiques sur un CV. Niveaux de compétence linguistique

6040
8
587

Les candidats présentent souvent leurs compétences linguistiques dans la section des compétences professionnelles du CV. En conséquence, les heures et l’argent consacrés à l’apprentissage des langues deviennent invisibles. N’obligez pas un recruteur à chercher une aiguille dans une botte de foin : créez une section à part pour vos compétences linguistiques!

Cet article aborde les points suivants:

  • Comment déterminer votre niveau de compétence linguistique?
  • Quand la maîtrise d’une langue est-elle importante sur un CV?
  • Quels sont les niveaux de compétence linguistique?
  • Comment présenter les niveaux de compétence linguistique sur le CV?

Langues étrangères sur le CV

La maîtrise d’une langue étrangère montre au recruteur combien vous avez investi en vous-même. La plupart des employeurs seront impressionnés que vous connaissiez d’autres langues. Il faut du temps, des efforts et des ressources financières pour apprendre une nouvelle langue.

Quelles langues sont les plus demandées?

Selon le portail gooverseas.com, les personnes qui parlent l’anglais, l’allemand, le français et l’espagnol, sont aujourd’hui recherchées. Cependant, ceux qui parlent chinois, japonais, turc, hébreu, néerlandais et suédois gagnent plus. Vous devez d’abord déterminer votre niveau d’anglais, d’allemand, de français ou d’autres langues, avant d’inscrire une compétence linguistique sur votre CV.

Comment présenter les niveaux de compétence linguistique sur le CV

  • Créez une section distincte pour vos compétences linguistiques.
  • Ajoutez cette section après les principales (objectif, expérience, compétences et formation).
  • Utilisez une seule forme de description.
  • Commencez par la langue que vous maîtrisez le mieux.

De nombreux candidats ont un problème avec la formulation des compétences linguistiques. Par exemple, un candidat écrit «compétences de l’anglais oral», et le recruteur se demande si un candidat de ce niveau sait lire et écrire en anglais? Utilisez une échelle d’évaluation de compétence linguistique mondialement acceptée pour éviter toute confusion.

Niveau en langue étrangère sur le CV

Voici les types de diplômes les plus courants:

Le cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) est un classement qui permet d’évaluer son niveau de maîtrise d’une langue étrangère. Les utilisateurs de langue de niveau élémentaire sont classés A1 ou A2, les utilisateurs indépendants — B1 ou B2 et les utilisateurs avancés/ expérimenté — C1 ou C2.

Niveaux de compétence en anglais selon la norme CECR

Conseil: le CECR a commencé à utiliser un système de notation en ajoutant un « + » au niveau de compétence linguistique : A1+, A2+, B1+, B2+, C1+. Ainsi, si vous savez lire en anglais, votre niveau est B1+. Si vous réussissez l’entretien, votre niveau est B2+. Le niveau C1+ correspond à la maîtrise de la langue et le niveau C2 à la maîtrise de la langue maternelle.

Utilisateur élémentaire (niveau introductif ou de découverte) — A1

Les capacités:

  • Comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes ainsi que des énoncés très simples qui visent à satisfaire des besoins concrets.
  • Savoir se présenter ou présenter quelqu’un.
  • Pouvoir poser à une personne des questions la concernant et répondre au même type de questions.
  • Communiquer de façon simple si l’interlocuteur parle lentement et distinctement et se montre coopératif.

Utilisateur élémentaire (niveau intermédiaire ou de survie) — A2

Les capacités:

  • Comprendre des phrases isolées et des expressions fréquemment utilisées en relation avec des domaines de la vie quotidienne (par exemple, informations personnelles et familiales simples, achats, travail, etc.)
  • Pouvoir communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’information simple et direct sur des sujets familiers et habituels.
  • Savoir décrire avec des moyens simples sa formation, son environnement immédiat et évoquer des sujets qui correspondent à des besoins immédiats.

Utilisateur indépendant (niveau seuil) — B1

  • Comprendre les points essentiels d’une discussion quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de choses familières au travail, à l’école, aux loisirs, etc.
  • Être autonome dans la plupart des situations rencontrées en voyage dans une région où la langue cible est parlée.
  • Pouvoir produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers et dans ses domaines d’intérêt.
  • Savoir raconter un événement, une expérience ou un rêve, décrire un espoir ou un but et exposer brièvement des raisons ou explications pour un projet ou une idée.

Utilisateur indépendant (niveau avancé ou indépendant) — B2

  • Comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité.
  • Communiquer avec spontanéité et aisance avec un locuteur natif.
  • S’exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d’actualité et exposer les avantages et les inconvénients de différentes possibilités.

Utilisateur expérimenté (niveau autonome) — C1

  • Comprendre des textes longs et exigeants et saisir des significations implicites.
  • S’exprimer spontanément et couramment sans trop devoir chercher ses mots.
  • Utiliser la langue de façon efficace et souple dans la vie sociale, professionnelle ou académique.
  • S’exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée et manifester son contrôle des outils linguistiques d’organisation, d’articulation et de cohésion du discours.

Utilisateur expérimenté (niveau maîtrise) — C2

  • Comprendre sans effort pratiquement tout ce qui est lu ou entendu.
  • Pouvoir restituer des faits et des arguments issus de diverses sources écrites et orales en les résumant de façon cohérente.
  • S’exprimer spontanément, très couramment, de façon précise et rendre distinctes de fines nuances de sens en rapport avec des sujets complexes.

La description des niveaux de maîtrise linguistique de CECRL basée sur l’article “A1, A2, B1, B2, C1, C2 : à quoi correspondent ces niveaux de langue?” 

ILR (Interagency Language Roundtable Scale), Etats-Unis — classification américaine des niveaux de compétence linguistique. L’échelle de compétence ILR comporte 6 niveaux de compétence linguistique (0-5), ainsi qu’une désignation supplémentaire « + » pour les intermédiaires.

Niveaux de compétence en anglais ILR

L’American Council on the Teaching of Foreign Languages ​​​​(ACTFL) est une autre échelle de compétence linguistique largement utilisée. Les niveaux comprennent : novice (faible, moyen, élevé), intermédiaire (faible, moyen, élevé), avancé (faible, moyen, élevé), supérieur et distingué.

LinkedInle premier réseau professionnel utilise son propre niveau de compétence. En fait, c’est une copie de l’échelle linguistique ILR.

Exemples de CV

Lorsqu’il s’agit de créer une section de compétence linguistique, vous devez tout d’abord spécifier la classification.                                                           

Voici un exemple:

Anglais – Niveau 5 (ILR)                                                                                      Bengali – Niveau 4 (ILR)                                                                                    Chinois Mandarin – Niveau 3 (ILR)

Dans cet exemple, nous avons ajouté un niveau ILR à côté de chaque langue. Nous avons inclus « ILR » entre parenthèses afin que le recruteur sache quelle échelle linguistique nous utilisons.

Voici un autre exemple de section de compétences linguistiques :

Anglais américain – Natif / Bilingue (ILR niveau 5) 
Français canadien – Natif / Bilingue (ILR niveau 5)                                         Russe – formation professionnelle complète (ILR niveau 4+)                       Malais – Compétence (ILR niveau 3) 

Ici, nous avons indiqué le niveau de compétence linguistique de LinkedIn. Bien que basée sur l’ILR, la section est toujours sujette à interprétation, nous avons donc également ajouté une notation supplémentaire des niveaux de langue entre parenthèses.

Utilisez le classement du CECR, pour envoyer des CV dans les pays européens:   

Anglais britannique – natif / bilingue                                                                Italien – Certificat C1                                                                                        Polonais – Niveau B2

Remarquez la différence entre l’italien et le polonais ?

Cela signifie que le candidat a reçu un certificat officiel, qui confirme la connaissance de la langue italienne au niveau C1, et qu’il a évalué son polonais comme B2.

Il n’y a pas de bonne façon d’ajouter votre compétence linguistique. Mais il y a des erreurs que les candidats commettent souvent. Comment les éviter?

Soyez cohérent. Ne mélangez pas les classifications des compétences linguistiques, même si vous êtes certifié (par exemple, un candidat a déclaré avoir un ILR 4+ en anglais et un C1 en hongrois). 

Utilisez le système de notation en vigueur. Utilisez les niveaux du CECR si vous postulez un emploi dans l’UE.

Commencez par le niveau de compétence linguistique le plus élevé, puis passez aux autres par ordre décroissant.

Ajoutez votre langue maternelle si vous postulez un emploi dans un autre pays et que la maîtrise de la langue n’est pas évidente. 

Vos compétences linguistiques font partie de vos compétences professionnelles.                                                                                                  Apprenez-en plus sur la section des compétences professionnelles dans notre article.

Comment déterminer votre niveau de compétence linguistique?

Souvent, les candidats surestiment leurs capacités ou les sous-estiment.     

Choisissez plutôt l’une des deux options suivantes:   

Autoévaluez votre niveau ou obtenez un certificat. Par exemple, pour obtenir un emploi de correcteur ou de rédacteur, vous devez obtenir une évaluation officielle de vos compétences en payant un test.

Dans tous les autres cas, l’autoévaluation fonctionnera, mais uniquement si vous utilisez des tests et des documents officiels.

Le site officiel de l’ILR propose plusieurs PDF et guides pour vous aider à évaluer vos propres compétences. De plus, il existe des questionnaires d’autoévaluation pour la compréhension écrite, la compréhension orale et l’audition.

Sur l’échelle du CECR, vous pouvez vous évaluer sur un tableau officiel qui mesure vos compétences dans 4 domaines : la compréhension écrite, la compréhension orale, l’expression orale et l’expression écrite. 

L’évaluation des connaissances est disponible sur le site Web ACTFL Proficiency. L’échelle à 10 niveaux est également divisée en compréhension écrite, expression écrite, expression orale et compréhension orale.

Comment présenter les niveaux de compétence linguistique sur le CV?

Une fois que vous avez évalué votre maîtrise de la langue, vous devez l’indiquer sur votre CV.

Tout d’abord, vous devez savoir quelle est l’importance de la maîtrise de la langue pour un emploi potentiel ? Si la maîtrise de la langue est fondamentale, vous devez créer une section distincte sur votre CV appelée « Langues ». Les entreprises qui font régulièrement affaire avec des organisations étrangères placeront certainement les langues en tête de liste des qualifications.

Si l’exigence de compétence linguistique est secondaire, incluez-la simplement dans la section de compétences professionnelles de votre CV. Cette section figure après l’expérience professionnelle et la formation. En savoir plus sur la structure et le format correct d’un CV, lisez l’article.

Conclusion

La plupart des entreprises qui exigent des compétences linguistiques préfèrent embaucher des locuteurs natifs. Cependant, ces derniers peuvent s’avérer être des employés assez chers. Un candidat ayant une langue étrangère comme compétence supplémentaire est une alternative plus acceptable, en particulier lorsque le niveau de compétence est proche ou égal à celui d’un locuteur natif.

La capacité de parler des langues étrangères sera toujours considérée comme une force du candidat, quelles que soient les exigences spécifiques du poste. Cela devient de plus en plus important à l’ère de la mondialisation, car les compétences linguistiques fournissent à l’entreprise une composante essentielle – la flexibilité commerciale.

Essayez un modèle intelligent qui résout le problème de l’interprétation de votre niveau de compétence. Sur CV2you, les compétences linguistiques sont affichées graphiquement!

Site Footer