Travailler à l’étranger : CV et entretien

6502
3
399

Désormais, c’est le même train-train quotidien et la vie devient monotone. Les gens sont toujours les mêmes, et les perspectives de carrière sont inexistantes. Il est peut-être temps d’explorer de nouvelles opportunités à l’étranger pour élargir ses horizons.

La destination est connue, les valises sont bouclées et vous croyez avoir tout prévu. Gardez à l’esprit qu’il existe des différences notables d’un pays à l’autre.

Travailler dans un autre pays : qu’est-ce que la rédaction d’un CV et l’entretien d’embauche ont en commun ?

CV

Le contenu du CV est rédigé dans la langue de l’employeur. Tous les documents (diplômes, certificats, recommandations) doivent être rédigés dans la langue de l’employeur et être accompagnés d’un cachet et d’une signature. Pour la traduction de ces documents, il est recommandé de faire appel à un traducteur professionnel et de faire certifier la traduction.

Mieux vaut se concentrer sur ses accomplissements au sein de l’entreprise (en quoi ont-elles été utiles ?) et non pas sur les compétences personnelles. Un Joseph Edwards déterminé et dynamique ne suscitera l’intérêt de personne, alors que le fait qu’il soit co-développeur chez WhatsApp, Viber, Google ou qu’il ait inventé le sandwich à la saucisse est beaucoup plus intéressant.

on ne peut pas mentir.  » Certainement ! Mais on peut embellir la vérité.  » Tout à fait ! Néanmoins, il ne faut pas oublier que, par la suite, on vous démasquera dans le cadre de votre travail. Faites-vous remarquer et assumez la responsabilité de ce que vous dites.

Sans fautes de grammaire. Que vous soyez une personne peu lettrée ou que votre travail consiste à travailler avec des logiciels, un curriculum vitae soigné témoigne, au moins, de votre sérieux.

Lire Notre guide détaillé sur les CV, avec des exemples, des erreurs et des conseils.

Entretien

Trois facteurs principaux sont pris en compte lors de l’entretien : le code vestimentaire de l’entreprise, le langage de l’employeur et la perception de la philosophie de l’entreprise.

Imprégnez-vous de l’environnement linguistique et culturel du pays où vous envisagez de travailler, et découvrez les médias, les films et les livres qui s’y rapportent. Préparez les différentes réponses que vous avez préparées à propos de vos accomplissements, de votre déménagement, du choix de l’entreprise et de la profession, de ce que vous pouvez faire d’utile, de vos objectifs et de vos hobbies. Vous vous sentirez ainsi plus confiant.

Évitez de joindre des documents qui ne sont pas pertinents pour l’activité choisie. Une attestation pour le rôle de Roméo dans une comédie à l’université ne contribue guère au codage Java, même si vous l’avez très bien joué. Admettez cela !

Il est également déconseillé d’avoir recours à des mises en gras ou en italique excessives, ni d’abuser d’autres techniques de style. Essayez de ne pas dépasser une page de CV.

Comment (NE PAS) obtenir un entretien ? Conseils et démarches incorrectes.

Questions clés de l’entretien : normes, difficultés, salaire

Comment décrocher un entretien en anglais ?

Quelle est la différence ?

Aux États-Unis les candidats accompagnent leur CV d’une lettre de motivation. Contrairement aux pays de la CEI, la lettre de motivation est formulée librement et constitue la première étape de la sélection pour un poste. La lettre présente d’abord les salutations et les remerciements, ensuite une description des accomplissements professionnels et pour finir, de nouveaux remerciements et une demande de consultation du curriculum vitae dans son intégralité. Aux États-Unis, la présence de photos dans le CV n’est pas recommandée (pas de discrimination avant la rencontre !), mais pas interdite.

En Allemagne, c’est la galère. La sélection commence par un CV ; il ne reste plus que neuf autres étapes infernales de la bureaucratie à franchir.

  1. Tous les documents doivent être traités sous forme de dossier électronique et physique.
  2. Sur la page de garde, on trouve les informations de contact et le profil de l’entreprise au format A4.
  3. Profil de l’entreprise. Il s’agit d’affaires. Vous devez être à la hauteur. Cela signifie que vous devez préparer la séance photo : costume d’affaires, fond neutre et monochrome, maquillage invisible, posture décontractée, sourire bienveillant, tout ceci sous la direction d’un photographe portraitiste expérimenté.
  4. CV
  5. Lettre de motivation.
  6. Références d’emplois antérieurs.
  7. Diplômes, certificats de qualification.
  8. Diplômes supplémentaires, certificats de tout genre : sport, art, emploi, etc. Montrez que vous avez une personnalité bien affirmée !

Une fois que vous avez terminé tout cela et que vous êtes installé au bureau d’un éventuel employeur, il est bien évident que vous êtes une personne motivée.

Il vaut mieux se renseigner à l’avance sur les particularités de l’emploi dans un pays en particulier : consultez les forums spécialisés, ou les conditions requises sur le site web de l’entreprise, ou renseignez-vous auprès d’une source qualifiée. Les surprises sont inévitables. Mais le format du CV parfait est invariable, et vous pouvez le créer en toute simplicité sur cette page.

Site Footer