Longueur du CV : comment trouver l’équilibre entre concision et information

6633
10
258

Lorsqu’il s’agit de rédiger un CV, l’une des principales questions que se posent la plupart des demandeurs d’emploi est de savoir quel format et quelle longueur de CV seront les plus efficaces dans leur recherche d’emploi. De nombreux candidats pensent que plus le CV comporte de pages, plus ils ont de chances de décrocher un emploi. En réalité, ce n’est pas toujours le cas. Comme le dit ma grand-mère, ce n’est pas la quantité mais la qualité qui compte ! Et cela ne concerne pas seulement les tartes, mais aussi les CV. Si vous réussissez à vous démarquer parmi tous les candidats, alors peu importe le nombre de pages, vous trouverez l’emploi de vos rêves !

Dans cet article, nous aborderons les points suivants :

  • Conseils généraux sur la longueur du CV ;
  • Les facteurs qui influencent la taille du CV ;
  • L’objectif du CV et la manière de l’atteindre ;
  • L’utilisation de mots-clés et de phrases ;
  • La nécessité d’un CV plus long dans les domaines spécialisés ;
  • Les méthodes de réduction ou de rallongement du CV.

Directives générales relatives à la longueur du CV

CV d’une page

Un CV d‘une seule page est un format qui, comme une petite robe noire, est toujours approprié et ne se démode jamais. Ce n’est pas le lieu pour des réflexions philosophiques ou des histoires du genre « comment j’ai passé mon été », mais seulement pour les informations les plus importantes vous concernant. Comme le café du matin, il s’agit d’une dose concentrée d’informations qui mettra rapidement l’employeur dans l’ambiance.

« La longueur optimale d’un CV est d’une page. Les CV plus longs donnent l’impression que le candidat ne peut pas résumer ses réalisations et son expérience de manière concise », explique Steven Rothberg, partenaire chez BlueSteps

CV de deux pages

Si vous avez beaucoup d’expérience professionnelle et que vous souhaitez la détailler, un CV de deux pages peut être un bon choix. Mais n’oubliez pas que remplir l’espace vide de la deuxième page avec autre chose que des informations peut être lourd de conséquences : par exemple, l’employeur peut s’endormir en plein milieu de votre CV.

Selon une étude de Zety, un CV d’une à deux pages est idéal, tandis qu’un CV de trois pages réduit de 2,6 % les chances d’obtenir une invitation à un entretien. Donc si vous voulez que votre CV cartonne, mieux vaut suivre cette recommandation – et oui, je suis d’accord, 2,6 %, ça ne paraît pas énorme, mais qui sait, ce sont peut-être ces 2,6 % là qui seront la barrière à l’obtention de l’emploi de vos rêves !

CV de plus de deux pages

Si vous souhaitez rédiger un CV de plus de deux pages, vous devrez être créatif et organiser les informations de manière à ce que l’employeur ne s’endorme pas à la première page. Divisez les informations en blocs logiques, utilisez le gras, l’italique et le souligné pour mettre en évidence les informations les plus pertinentes, et ne négligez pas l’espace blanc – personne n’aime les textes trop comprimés. En règle générale, rédigez votre CV de manière à ce que l’employeur ne regrette pas d’avoir passé du temps à le lire.

Astuce :Dans un monde où les gens ne peuvent pas lire les 140 caractères d’un tweet jusqu’à la fin, un long CV découragera sans doute le lecteur. Ne faites pas la même erreur qu’un candidat inconnu qui a envoyé un poème de sept pages en guise de CV en 2016. Soyez bref et ne présentez que les informations les plus importantes.

Dans un monde où les gens ne peuvent pas lire les 140 caractères d’un tweet jusqu’à la fin, un long CV découragera sans doute le lecteur. Ne faites pas la même erreur qu’un candidat inconnu qui a envoyé un poème de sept pages en guise de CV en 2016. Soyez concis et ne présentez que les informations les plus importantes.

Par exemple, une étude de TheLadders révèle qu’en 6 secondes, vous ne pouvez évaluer que les informations les plus importantes, et que cela ne vaut donc pas la peine de prendre le risque de rédiger des CV trop longs.

Quand utiliser chaque format

La longueur d’un CV peut varier légèrement en fonction des marchés de l’emploi. Aux États-Unis, au Canada et dans la plupart des pays européens, il est habituel d’utiliser un CV d’une à deux pages, tandis qu’en Nouvelle-Zélande et en Australie, il peut compter deux à trois pages. Au Japon, un CV peut être plus détaillé et inclut souvent la photo du candidat, mais dans tous les cas, il est important de ne présenter que les informations les plus importantes.

Astuce : si vous êtes convaincu que le fait de raconter comment vous avez sauvé un ours pendant le week-end vous aidera à obtenir un emploi, vous devez inclure cette information dans votre CV.

Vrai:
Respectez la longueur de CV en vigueur dans votre secteur d’activité. Dans le domaine du marketing, une page suffit généralement, mais dans le domaine universitaire, un CV plus long peut être requis.


Faux:
Plus de 3 pages, surtout au début de carrière. Une telle longueur fatigue le lecteur et témoigne d’une incapacité à se concentrer sur l’essentiel. Nul n’a envie de lire un CV qui ressemble plus à une épopée ancienne qu’à une simple description de votre parcours professionnel.

Les 5 meilleures sections supplémentaires dans un CV

Facteurs influençant la longueur d’un CV

Niveau d’expérience

Lorsque les candidats ont beaucoup d’expérience professionnelle, leur CV peut être plus long afin de refléter tous leurs accomplissements. Toutefois, il est important de ne retenir que les informations les plus significatives et les plus pertinentes, même si l’on a beaucoup à dire.

Normes industrielles

Certains secteurs d’activité peuvent exiger des CV plus longs que d’autres. Par exemple, dans les domaines scientifiques, des CV plus longs sont souvent nécessaires pour inclure des descriptions détaillées de la recherche et des publications.

Compétences et accomplissements pertinents

Il est important que votre CV mette en valeur vos compétences et vos réalisations les plus pertinentes, qui pourraient intéresser un employeur potentiel. Si vous avez une expérience en rapport avec l’emploi auquel vous postulez, assurez-vous de la mettre en évidence dans votre CV.

Astuce: Il suffit d’ajouter des chiffres, des pourcentages et d’autres données mathématiques pour aider l’employeur à réaliser que vous n’êtes pas seulement un grand spécialiste, mais que vous êtes également doué pour les mathématiques. Mentionnez par exemple le pourcentage d’augmentation des ventes, de réduction des coûts ou d’augmentation du volume de trafic dans le cadre de vos projets.

Mise en forme et conception

La conception et la mise en forme d’un CV jouent un rôle important dans la façon dont il sera perçu par un employeur. Il est préférable d’utiliser la même police et la même taille pour tout le texte et de choisir des polices facilement lisibles, comme Times New Roman ou Arial, avec une taille de 11 à 12. Évidemment, à moins que vous ne cherchiez un emploi de graphiste, il est préférable d’éviter les CV « jolis, mais incompréhensibles ». Laissons les couleurs aux artistes et adoptons un style plus formel pour nos CV.

Astuce : Adaptez la longueur et le style de votre CV à la culture de votre secteur d’activité. Par exemple, un spécialiste du marketing ayant rédigé un CV sous la forme d’une lettre de vente, se décrivant comme un produit et soulignant ses avantages et sa valeur pour l’entreprise. Mais attention, si votre CV est trop orienté vers la vente, vous risquez de vous vendre accidentellement à un prix si élevé que l’employeur ne pourrait pas se le permettre !

Stratégies de réduction des CV

Un CV trop long peut repousser un employeur, c’est pourquoi il est important d’utiliser des stratégies visant à réduire la longueur du CV. Par exemple, supprimez les expériences professionnelles non pertinentes de votre CV, concentrez-vous sur les compétences et les réalisations clés et utilisez des descriptions brèves et informatives. Il est également conseillé d’éviter un formatage excessif et l’utilisation de polices de caractères trop petites.

Elimination des informations inutiles

Retirez les informations qui ne sont pas pertinentes pour le poste auquel vous postulez. Par exemple, si vous postulez pour un poste d’ingénieur, il n’est peut-être pas nécessaire d’inclure une description détaillée de votre travail dans un restaurant lorsque vous étiez étudiant. Si vous mentionnez les tâches que vous avez accomplies dans la cuisine pendant votre enfance, l’employeur pourrait commencer à penser que vous êtes plus apte à exercer le métier de cuisinier que celui d’ingénieur.

Utiliser un langage concis

Raccourcissez les phrases et employez des expressions plus informatives. À titre d’exemple, au lieu de « Mon expérience professionnelle inclut les fonctions de barista et de serveur dans un restaurant, où j’étais chargé de servir les clients et de maintenir la propreté de la salle à manger », il convient d’écrire « Expérience de travail en tant que barista et serveur dans un restaurant, chargé de servir les clients et de maintenir la propreté de la salle à manger ».

« Si vous pouvez faire figurer toutes les informations nécessaires sur une seule page, ne vous en privez pas. Si vous devez utiliser deux pages pour donner une image complète de vous-même, utilisez deux pages. Le plus important est de ne pas alourdir votre CV avec des informations inutiles ». – Liz Ryan, PDG de Human Workplace.

Formatage pour une lisibilité optimale

Pour faciliter la lecture de votre CV par l’employeur, choisissez des polices et des tailles de caractères faciles à lire. Mettez les titres en évidence pour que les employeurs puissent trouver rapidement les informations dont ils ont besoin.

Mise en évidence des informations les plus pertinentes

Si vous souhaitez attirer l’attention de l’employeur et vous démarquer des autres candidats, pensez à lui rappeler vos super capacités dès le début de votre CV. Il ne faut pas attendre que l’employeur devine que vous êtes un super-héros doté de super-compétences ! Employez des mots-clés pour lui faire comprendre que vous n’êtes pas un simple candidat, mais un véritable dieu/déesse dans ce domaine.

Vrai:
Vous pouvez utiliser des supports complémentaires, tels que des liens vers un portfolio ou des témoignages d’anciens employeurs, pour mettre en valeur vos compétences et vos accomplissements.


Faux:
L’utilisation d’un langage informel et de trop de détails personnels réduit le professionnalisme de votre CV et affecte votre réputation. « Quoi de neuf, frérot » n’a pas sa place dans votre CV !

Voici un exemple de CV [créatif] (à utiliser avec prudence : nous ne pensons pas que les avocats, les financiers et les gestionnaires devraient adopter cette approche).

un exemple de CV créatif

Stratégies de développement du CV

Inclure des sections complémentaires

Vous pouvez élargir votre CV en ajoutant des sections supplémentaires qui augmenteront son niveau d’information. Voici quelques sections possibles à inclure :

  • Objectifs professionnels : Décrivez vos objectifs de carrière et la manière dont vous souhaitez évoluer dans le secteur.
  • Centres d’intérêt : Si vos loisirs et vos centres d’intérêt sont liés à vos activités professionnelles, vous pouvez les mentionner dans votre CV.
  • Travail d’intérêt général : Si vous avez fait du bénévolat ou du travail d’intérêt général, cela peut démontrer votre responsabilité sociale.
  • Compétences linguistiques : Si vous parlez plusieurs langues, cela peut être un avantage supplémentaire pour travailler dans une entreprise internationale.
Statistiques sur les CV : longueur

Astuce : N’attendez pas des employeurs qu’ils devinent vos réalisations comme s’ils étaient télépathes. Utilisez des verbes d’action pour décrire votre expérience professionnelle afin de montrer vos résultats et vos compétences. Par exemple, « Gestion de projets, réduction des coûts de 20 % et augmentation de la productivité de 15 % ». Pas de devinettes, mais des exemples précis !

Mettre en valeur les compétences polyvalentes

Votre expérience professionnelle peut être utile à d’autres domaines d’activité. Il est donc important de mettre en évidence les compétences qui peuvent être transférées dans d’autres domaines. Voici quelques exemples de ces compétences :

  • Communication : Capacité à communiquer efficacement avec des personnes issues de différents domaines d’activité.
  • Compétences organisationnelles : Capacité à planifier, à gérer le temps et les ressources, à prendre des décisions.
  • Aptitude au travail en équipe : Capacité à travailler en équipe, à respecter les points de vue des autres, à trouver des compromis.

Description détaillée des accomplissements

Lorsque vous décrivez votre expérience professionnelle, il est important de ne pas se contenter d’énumérer les responsabilités, mais aussi de décrire les résultats obtenus. Même si vous n’étiez qu’un « assistant de l’assistant du directeur », n’hésitez pas à parler de vos résultats professionnels. Qui sait, c’est peut-être vous qui avez sauvé l’entreprise de la faillite en trouvant une idée géniale pendant votre pause déjeuner ?

Addition d’une formation ou d’un certificat en rapport avec le domaine d’activité concerné

Si vous avez suivi des cours, obtenu des certificats ou participé à des formations professionnelles, n’hésitez pas à ajouter ces informations à votre CV. Ajoutez uniquement les certificats pertinents dans votre domaine professionnel et significatifs pour l’employeur, afin de démontrer votre engagement envers le développement personnel et l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences. Si vous vous rendez compte que le certificat de « Meilleur Agriculteur du Comté » est perdu quelque part entre les garages, il vaut mieux ne pas le mentionner.

Vrai:
Analysez votre travail pour comprendre quelles sont les compétences et les réalisations les plus importantes pour un employeur potentiel, et reflétez-les dans votre CV.


Faux:
Ne mentionnez pas toutes vos expériences professionnelles sur votre CV si elles ne sont pas en rapport avec le poste souhaité. Cela serait aussi inutile que de porter des chaussettes à la plage – personne n’en a besoin.

Longueur du CV : quel est le format le plus efficace ?

CV court : avantages et inconvénients

Un CV court présente de nombreux avantages, tels qu’une lecture rapide par l’employeur et une représentation fidèle des qualifications du candidat. De plus, il peut être lu facilement sur un appareil mobile. Toutefois, il est important de garder à l’esprit qu’un CV court peut ne pas contenir tous les détails importants et peut paraître superficiel s’il n’est pas correctement rédigé.

CV longs : avantages et inconvénients

Un CV long peut être utile aux employeurs qui recherchent des candidats expérimentés ayant un niveau élevé d’expérience et de formation. Il peut également être utile aux candidats à la recherche d’un emploi dans un domaine spécifique, où des descriptions détaillées de l’expérience et des détails peuvent être importantes.

En conclusion, le CV doit résumer et mettre en évidence les points clés. Indiquez votre expérience professionnelle et les projets qui vous intéressent, tout en montrant que vous êtes prêt à prendre les rênes de votre future carrière. Pour plus de clarté, indiquez vos coordonnées et proposez de discuter de tous les détails en personne. 

Conclusion :

  1. La longueur optimale d’un CV est d’une ou deux pages, si vous avez une expérience professionnelle et des réalisations importantes.
  2. L’objectif d’un CV est de susciter l’envie de vous inviter à un entretien.
  3. Utilisez des mots-clés et des phrases qui reflètent l’adéquation entre votre expérience et les exigences du poste.
  4. Dans les domaines spécialisés, un CV plus long peut être nécessaire pour une description plus détaillée de l’expérience et des réalisations.
  5. Laissez de l’espace sur la page du CV pour qu’elle soit lisible.
  6. Évitez les petites polices de caractères et les champs très petits pour faciliter la lecture.
  7. Utilisez la mise en forme pour mettre en évidence les informations clés.
  8. Le CV est la première étape du processus de recherche d’emploi. Il ne garantit pas une offre d’emploi, mais il peut attirer l’attention d’un employeur.

Site Footer